Forum

Veuillez ou S’enregistrer pour créer des messages et des sujets de discussion.

La biodiversité dans son jardin !

Observer !

Souvent, la biodiversité est déjà bien présente dans les jardins. Pour la découvrir, il faut observer !

Pour cela, vous pouvez vous aider de projets de sciences participatives. Disponible gratuitement sur internet, ces projets vous permettent grâce à des fiches d'identification de reconnaître les différentes espèces de plusieurs familles.

Pour les papillons, vous pouvez consulter le projet "opération papillons", pour les bourdons, "l'observatoire des bourdons", pour les oiseaux, "oiseaux des jardins" et si vous avez une mare, un pierrier avec lézards, reptiles, grenouilles,... "un dragon dans mon jardin"

Grâce à vos observations, vous pourrez transmettre sur internet les espèces présentes et aider les scientifiques à mieux connaitre la biodiversité "de proximité"

Accueillir !

Pour accueillir la biodiversité au jardin, des gestes tout simples sont possibles ! Tout d'abord, on peut prévoir des espaces moins tondus, un carré, une bande, etc... où on laisse l'herbe et les fleurs sauvages pousser et offrir abris et nectars aux insectes et autres "petites bêtes". Au début du printemps, le nectar est rare, et les premiers pissenlits, pâquerettes, etc... sont essentiels pour les abeilles, bourdons, etc...

On peut laisser aussi dans un coin du jardin un petit roncier, une touffe d'orties... des espèces "mal aimées" mais essentielles pour beaucoup de papillons dont les chenilles ne se développent que sur ces plantes en mangeant leur feuillage. La biodiversité, ce n'est pas uniquement les animaux, et en préservant ces espaces non tondus, ces buissons, on préserve également directement la biodiversité végétale !

Avec la raréfaction des haies, des murs en pierres sèches,... il peut aussi être important de proposer des abris pour les oiseaux, les insectes, etc... Les nichoirs vont pouvoir suivant leur taille et leur forme accueillir les nichées de différents oiseaux, les hôtels à insectes des abeilles sauvages, des syrphes, des perce-oreille... On peut également réaliser des abris à chauve-souris, à hérissons, et même à frelon !

Carré et jardin de biodiversité

Offrir le gîte, c'est très bien, mais il ne faut pas oublier le couvert ! Pour cela, il ne faut pas chercher à donner une nourriture "toute faite" à des animaux qui sont sauvages, mais plutôt leur offrir des ressources.

En plus de ne pas tondre tout son terrain, laisser quelques buissons, on peut également créer un jardin ou un carré de biodiversité. On peut y semer ou planter des fleurs mellifères ( bourrache, phacélie, sauge sclarée, mauve...) qui auront une floraison étalée. Des plantes comme les artichauts ou le tournesol feront la joie des oiseaux comme les mésanges ou les chardonnerets à l'automne, tandis que fenouil et carotte seront grignotés par la très belle chenille du machaon... Le hérissons viendra y fouiner pour y déloger limaces et escargots, petits insectes, etc...

On peut donc facilement, selon ses envies, son jardin, mieux accueillir la biodiversité directement chez soi. Et même dans des petits espaces, une jardinière, une platebande, peuvent être utilisées !

A vos observations !