3ème rencontres nationales des collecteurs de déchets sauvages et création du ReDeSa, le REseau DEchet SAuvage !

Les 12 et 13 octobre 2018, les 3ème rencontres nationales des collecteurs de déchets sauvages se sont tenues à Dieppe, organisées localement par l’ESTRAN Pôle Environnement.

Une quarantaine de structures, principalement des associations mais également des labos universitaires constituent ce réseau en cours de création. En effet, ces 3ème rencontres avaient comme objectif de formaliser la création d’un réseau de structures réparties sur toute la France (et au delà !) afin de mettre en commun nos efforts pour la lutte contre les déchets sauvages, principalement plastiques.

Ces journées furent aussi l’occasion de réfléchir à la problématique des décharges littorales, des décharges parfois de plusieurs milliers de mètres cubes de déchets, aujourd’hui abandonnées mais qui relarguent les déchets au fil de l’érosion des cotes ou des berges de rivières… un phénomène d’autant plus inquiétant qu’il intensifie avec le changement climatique et la montée du niveau des mers…

Le REDESA, réseau déchet sauvage

C’est ainsi qu’à été officialisé la création du REDESA, REseau DEchet SAuvage, une association qui rassemble nos structures afin de travailler de concert et démultiplier la force de chacun de ses membres ! Aujourd’hui constituée de membres, d’un conseil d’administration et d’un bureau cette association dont Environat est membre va pouvoir porter fort la voix de ses adhérents et de toutes les personnes qui souhaitent lutter contre la pollution par les déchets sauvages !

Plusieurs objectifs !
  • Mesurer, quantifier, caractériser les déchets sauvages afin de pouvoir en mesurer les flux, les quantités, etc… à l’échelle du territoire grâce à l’ensemble des membres du réseau
  • Partager des idées communes, des messages forts, afin d’avoir un impact réel sur la prise de conscience, et la législation, concernant les déchets, leur origine, leur production…
  • Développer une charte du collecteur citoyen, pour mieux agir, pour la propre sécurité des collecteurs mais également pour la préservation des écosystèmes, une collecte mal préparée pouvant mettre en danger les personnes mais aussi dégrader l’environnement au lieu de le préserver…

Le ReDeSa n’est donc pas un simple rassemblement de collecteurs de déchets sauvages, mais un groupe dont l’objectif est bien de collecter des déchets, mais surtout d’étudier précisément le résultat de ces collectes afin d’avoir un impact fort sur l’origine de ces pollutions. Sans tarir la source, la collecte serait veine et c’est donc l’objectif principal du réseau que d’identifier les flux et les sources des déchets qui polluent l’ensemble des écosystèmes, du ruisseau à l’océan…

Vous pouvez dors et déjà suivre l’actualité du REDESA sur sa page facebook : https://www.facebook.com/reseaudechetssauvages

Le vendredi soir, les membres du ReSeDa ont pu également découvrir en projection le film documentaire « Le Grand Saphir », lauréat du prix UshuaiaTV, qui met en avant certains membres du réseau ! A découvrir bientôt sur vos écrans, et avec cette bande annonce pour vous donner une idée !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*