Bilan du World Cleanup Day à l’île aux mouettes de Saint Georges de Didonne

Le 15 septembre, pour la première édition du World Cleanup Day en France, et malgré un imprévu pour cette journée d’action, l’accès rendu très difficile à la Pointe de Vallières par le passage du triathlon de Royan, ce sont 24 personnes qui ont participé au nettoyage de la plage de la petite crique située entre la Pointe et l’île aux mouettes ! Merci à tous, et également à ceux qui n’ont pas pu franchir le parcours du triathlon et nous rejoindre !

Sur cette petite plage de 50 mètres de large, pour une surface d’à peine 1000 m2, ce sont un peu plus de 15 kg de déchets qui ont été ramassés. Un poids qui semble assez modeste, si ce n’est que la plupart des déchets étaient constitués de petites particules plastiques… Voici des chiffres qui sont plus parlants de l’effort fourni par les participants, et de l’intérêt de ce nettoyage pour la faune de l’estuaire et de l’Océan :

  • 31 mégots
  • 2 briquets
  • 5 ballons
  • 6 tiges plastiques (sucettes ou coton-tige)
  • 10 « bourres » de cartouche de chasse
  • 27 bouchons
  • 39 morceaux de plastique dur diverses
  • 37 morceaux de polystyrène
  • 7 bouteilles
  • 7 gobelets en plastique
  • 1 touillette en plastique
  • 7 morceaux de caoutchouc
  • 1 pull
  • 3 chaussures
  • 2 canettes en alu
  • 3 canettes en verre
  • 12 morceaux de féraille
  • 51 morceaux de cable électrique
  • 1047, il n’y a pas d’erreur de frappe, mille quarante sept débris d’emballage film plastique !
la masse de films plastiques

Ce sont donc environ 1300 débris qui ont été ramassés, qui pour la plupart sont des éléments facilement ingérables ou dangereux pour la faune littorale et marine ! 1300 débris qui sans cette « récolte » se seraient également encore fragmentés en des milliers d’éléments encore plus fins et encore plus absorbables par la chaîne alimentaire et l’écosystème marin…

Ce nettoyage participatif citoyen manuel a aussi été l’occasion de préserver et découvrir la laisse de mer naturelle, essentielle pour la préservation du littoral, l’apport en nutriments pour les plantes du bord de mer, lieu de vie des puces de mers, source de nourriture pour les oiseaux côtiers, les oiseaux migrateurs, etc…

Merci une nouvelle fois à tous les participants pour leur aide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*