Les Echappées Nature en Charente Maritime

En 2020, les espaces naturels sensibles du département de Charente Maritime se nomment désormais les Echappées Nature. Il existait jusqu’en 2019 les Pôles Nature, comme Vitrezay près de Mirambeau, le Parc de l’Estuaire à Saint Georges de Didonne, la Pierre de Crazannes près de Saintes, etc… qui comportent une maison de site, et les espaces naturels sensibles « simples », des espaces naturels préservés, souvent ouvert au public, mais sans structure d’accueil.

Depuis janvier 2020, ces différents sites prennent le nom d' »Échappées Nature », et le conseil départemental de Charente Maritime qui pilote ces sites a pour objectif une large ouverture au public afin que chacun découvre les richesse de notre environnement proche !

C’est dans ce cadre que notre association fait partie des partenaires du Conseil Départemental afin de faire découvrir plusieurs sites naturels « Échappées Nature », qui étaient en dehors des Pôles Nature. Pour cette année 2020, nous proposerons donc de découvrir ensemble les Échappées Nature des étangs des Benissons, près de Soubran, des Coteaux secs à orchidées entre Jonzac et Pons, des Pelouses calcicoles des Coteaux de Gironde, des Marais de Gironde ainsi que de la Tourbière de Bois Mou !

Les sorties seront accessibles au grand public, avec des rendez-vous à découvrir dans notre agenda, ainsi que pour les scolaires, à des dates programmées avec les équipes enseignantes.

Cliquez sur la carte pour aller sur la page interactive du département !

Ces sites sont aussi pour la plupart accessibles en « autonomie » et vous pourrez donc les explorer quand bon vous semble pour y découvrir la nature au fil des saisons. Une carte interactive vous permet de retrouver ces sites répartis dans tout le département.

Vous pourrez à partir de la carte localiser les 14 sites où une « Maison de site » vous accueille pour vous présenter une expo, des ateliers, etc… comme l’Asinerie des Baudets du Poitou, la Maison de la Forêt, le Port de Vitrezay, la Pierre de Crazannes, le Marais aux oiseaux, le Parc de l’Estuaire, le Port des Salines, etc…

Chaque site est unique ! vous pourrez ainsi découvrir au fil des visites la biodiversité d’un marais salant, les plantes des tourbières, observer les cigognes et leurs cigogneaux au nid, les prairies humides de la Charente, d’anciennes carrières de calcaires, des coteaux secs, etc… n’hésitez pas à participer et explorer ces milieux remarquables en consultant le site de l’ensemble des échappées nature

Pour ne rien rater des sorties organisées par notre association, n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook ou consulter notre agenda !

4 commentaires à propos de “Les Echappées Nature en Charente Maritime”

  1. Bonjour, l’année passée nous avions vu une cigogne baguée pendant nos vacances que nous avions pu suivre ensuite sur internet. Il me semble qu’elle avait un nom lassara. Savez vous si cette cigogne a toujours sa bague et si on peut avoir des nouvelles ? Merci !

    • Bonjour, oui, il s’agit certainement de la cigogne Tassara !
      C’est une cigogne baguée et suivie par l’association Biosphère Environnement dans l’estuaire de la Gironde. Elles est toujours active, et cette année il y a même d’autres cigognes baguées que vous pouvez aussi suivre comme Tassara ! L’association Biosphère Environnement a créé un site internet pour ce projet, vous pouvez trouver toutes les informations sur ces cigognes de Saintonge : https://cigognesdesaintonge.com/. Vous pouvez également accéder au « direct » du voyage de la cigogne Tassara (et des autres en changeant l’animal coché) sur ce site qui gère les balises qu’elles transportent : trajet cigogne Tassara. Bon voyage virtuel avec cette cigogne très voyageuse, d’autres vont beaucoup moins loin !

      • Bonjour, merci de votre réponse, oui c’etait bien ça Tassara la cigogne, pas Lassara !
        Ravie qu’elle soit toujours en voyage, si on comprend bien, elle est déjà en afrique, elle est déjà partie, c’est bien ça ? Et pour les autres cigognes dont vous parlez, on arrive pas à voir leur voyage, où faut il coché ?

        • Bonjour,
          Oui, c’est bien ça, la cigogne Tassara est déjà en Afrique du Nord. Pour voir les autres cigognes, le lien que nous avions mis ne montrait que Tassara, voici le lien avec toutes les cigognes du projet de suivi de Biosphère Environnement : https://www.movebank.org/cms/webapp?gwt_fragment=page%3Dsearch_map_linked%2CstudyIds%3D247772625%2Clat%3D0%2Clon%3D0%2Cz%3D3 . pour bien visualiser chaque cigogne, il faut cocher/décocher chaque cigogne et cliquer sur la petite icone zoom sur la ligne de la cigogne que l’on veut voir.
          Vous pouvez aussi accéder à tous les animaux suivis sur cette plateforme en cherchant les espèces qui vous intéresse sur cette page : https://www.movebank.org/cms/webapp . Pa exemple, pour les cigognes de Saintonge, il suffit de chercher « cigogne », vous allez trouver dans les résultats « cigognes de saintonge » que vous pouvez visualiser pour retrouver la page ci dessus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*