Sauvetage d’un Kogia, une espèce de cachalot nain, sur la vasière de Barzan !

Ce matin du vendredi 7 août, en commençant une action « nettoyage de plage » à Meschers, nous recevons un appel de la cellule de veille du Réseau National d’Echouage Pelagis. Et ce n’est pas pour nous demander d’intervenir sur un mammifère échoué mort, mais bien sur un animal vivant en détresse !
Dans la matinée, des riverains du bord de mer à Barzan ont été alertés par des bruits et des mouvement d’un gros animal sur le haut de la vasière, parmi la végétation. Ce n’était pas un pêcheur enlisé dans la vase ou un sanglier cherchant le frais, mais bien un petit cétacé échoué en haut de la vasière ! Après avoir alerté les pompiers,ils ont été dirigés vers la cellule de veille Pelagis, qui a pu nous contacter. La veille l’animal avait été aperçu près de Meschers et remis à l’eau.
Etant tout proche du lieu d’échouage, Jérôme Bonche, notre correspondant local du réseau d’échouage, se rend immédiatement sur les lieux pour porter secours à l’animal. Sur place, les riverains sont déjà prêts pour prêter main forte. L’accès à l’animal dans la vasière est assez difficile, mais le petit groupe de trois personnes parvient à l’animal, pour le couvrir d’un linge humide et le remettre dans une position de confort. En effet, l’animal était en position couché et l’évent par où l’animal respire était au ras de l’eau, ce qui l’empechait de respirer normalement.


En contact avec la cellule de Pelagis, nous apprenons qu’un zodiac des pompiers de Royan est engagé et en route vers notre position. La marée baissant, nous décidons donc d’avancer sur la vasière pour être le plus proche de l’eau au moment de l’arrivée du bateau.
Après quelques dizaines de minutes et 200 à 300 mètres de progression dans la vase, l’équipe des pompiers nous rejoint par la mer. L’animal étant jeune (environ 2 mètres) et pesant autour de 100 kg, il est décidé de le hisser à l’aide d’un harnais à bord du zodiac afin de le déplacer en dehors de l’estuaire.


En effet, c’est un animal rare et discret qui plonge en profondeur pour se nourrir, et ce jeune s’est probablement « perdu » dans l’estuaire. Incapable de retrouver des eaux profondes seul, il est donc nécessaire de le déplacer le plus près possible de sa zone de vie « normale » en dehors de l’estuaire.
Nous espérons maintenant que ce petit Kogia reprendra des forces et saura dorénavant éviter les pièges de l’estuaire et des ses bancs de vases !
Un grand merci aux riverains, qui ont alerté le RNE Pelagis, qui nous ont prêté du matériel, aidé à sauver l’animal, et à l’équipe des sapeur pompiers de Royan qui a pu engager ces moyens pour sauver ce jeune animal.


Si vous aussi vous êtes témoin d’un échouage, vivant ou mort, d’un mammifère marin (dauphin, marsouin, baleine, phoque…) contactez rapidement la cellule du Réseau National d’Echouage Pelagis 05 46 44 99 10, 7j/7. Ils sauront vous donner tout de suite les bons gestes à avoir et mettront tout en œuvre pour déployer les secours sur un animal vivant qui en a besoin !

Pour tout savoir sur ce réseau, vous pouvez consulter cette page !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*